Quatre méthodes de base pour faire une sculpture sont

Quatre méthodes de base pour faire une sculpture sont

Quatre méthodes de base pour faire une sculpture sont:

  • Sculpture
  • La modélisation
  • Construire et assembler
  • Soudage

Quatre méthodes de base pour faire une sculpture sont

L'effet esthétique de certains types de sculptures dépend principalement de la façon dont les artistes manipulent directement leurs matériaux. Pour de nombreux sculpteurs, le processus physique réel du matériau de travail fait partie intégrante de l'art de la sculpture. Dans le travail fini, leur réponse à la qualité de travail du matériel (comme sa plasticité, dureté et texture) est évident. Le design et l'artisanat sont étroitement intégrés dans ce genre de travail, qui est une expression très personnelle.

Sculpture

Quel que soit le matériau utilisé, les caractéristiques de base de la méthode de sculpture directe sont les mêmes. Le sculpteur part d'un matériau solide puis le réduit systématiquement à la forme souhaitée. D'abord, il ou elle a déterminé les principaux objets et plans qui définissent les limites extérieures des formes. Puis il travaille pas à pas tout au long de la sculpture, sculpter les formes et les plans plus grands. Les formes et les plans se sculptent plus petits , jusqu'à ce que les détails de surface finaux soient formés. Enfin l'artiste termine le traitement de surface requis. Même avec un modèle préliminaire comme guide, au fur et à mesure de l'avancement des travaux, le concept du sculpteur continuera d'évoluer et de se préciser. Donc, lorsqu'il ajuste le dessin en fonction du processus de sculpture et de la nature du matériau, l'œuvre se développe en un tout organique.

Le processus de sculpture directe donne une séquence caractéristique à la forme de la sculpture. D'habitude, la surface du bloc d'origine, une plaque plate ou un cylindre peut encore être ressenti. Ces surfaces existent comme une enveloppe spatiale implicite dans l'œuvre finie, limitant ainsi l'extension de la forme dans l'espace et reliant ses points les plus hauts à l'ensemble de l'espace. D'une manière similaire, dans tout le processus de sculpture, des formes et des plans plus petits peuvent être considérés comme contenus dans des formes et des plans implicitement plus grands. Donc, une séquence ordonnée de formes et de plans contenants, du plus grand au plus petit, donne une unité au travail.

Sculpture sur bois

Sculpture indirecte

Dans la civilisation occidentale au 19e et au début du 20e siècle, la sculpture directe est devenue coutumière pour la pierre.. Et dans une moindre mesure, sculpture sur bois à produire par la méthode indirecte. Cela nécessite la production du modèle en argile fini, qui est ensuite coulé en plâtre. Et puis copié plus ou moins mécaniquement dans la pierre ou le bois par une machine à pointer.

D'habitude, la sculpture n'est pas faite par le sculpteur lui-même. Au pire des cas, ce processus produira une copie sculptée du dessin conçu à partir du modèle en argile. Bien que la sculpture indirecte ne puisse pas atteindre la qualité esthétique des sculptures gravées. Cela ne conduit pas non plus nécessairement à une baisse de la qualité de la sculpture. Par exemple, Les sculptures en marbre de Rodin sont généralement considérées comme de grandes œuvres d'art, même par ceux qui s'opposent à la sculpture indirecte. Depuis le renouveau de la taille directe au début du 20ème siècle et l'innovation de l'impression 3D à la fin du siècle, les méthodes indirectes perdent régulièrement du terrain.

Outils et techniques de sculpture

Les outils utilisés pour la sculpture diffèrent selon le matériau à sculpter. La pierre est principalement sculptée avec des outils en acier similaires au ciselage à froid. Pour faire tomber les coins et les angles du bloc, utiliser un marteau lourd pour enfoncer un outil appelé pichet dans la surface. Le pichet est un outil épais en forme de ciseau avec de larges bords biseautés qui peuvent casser plutôt que couper des pierres. Le pichet est un outil épais en forme de ciseau avec de larges bords biseautés qui peuvent casser plutôt que couper des pierres, Le pichet est un outil épais en forme de ciseau avec de larges bords biseautés qui peuvent casser plutôt que couper des pierres. Le pichet est un outil épais en forme de ciseau avec de larges bords biseautés qui peuvent casser plutôt que couper des pierres, Le pichet est un outil épais en forme de ciseau avec de larges bords biseautés qui peuvent casser plutôt que couper des pierres.

Le pichet est un outil épais en forme de ciseau avec de larges bords biseautés qui peuvent casser plutôt que couper des pierres, Le pichet est un outil épais en forme de ciseau avec de larges bords biseautés qui peuvent casser plutôt que couper des pierres, Le pichet est un outil épais en forme de ciseau avec de larges bords biseautés qui peuvent casser plutôt que couper des pierres, Le pichet est un outil épais en forme de ciseau avec de larges bords biseautés qui peuvent casser plutôt que couper des pierres. Le pichet est un outil épais en forme de ciseau avec de larges bords biseautés qui peuvent casser plutôt que couper des pierres. Le pichet est un outil épais en forme de ciseau avec de larges bords biseautés qui peuvent casser plutôt que couper des pierres, Le pichet est un outil épais en forme de ciseau avec de larges bords biseautés qui peuvent casser plutôt que couper des pierres, Le pichet est un outil épais en forme de ciseau avec de larges bords biseautés qui peuvent casser plutôt que couper des pierres, Le pichet est un outil épais en forme de ciseau avec de larges bords biseautés qui peuvent casser plutôt que couper des pierres (Le pichet est un outil épais en forme de ciseau avec de larges bords biseautés qui peuvent casser plutôt que couper des pierres), Le pichet est un outil épais en forme de ciseau avec de larges bords biseautés qui peuvent casser plutôt que couper des pierres. La surface peut être polie en utilisant une variété de procédés et de matériaux.

ciseau

Parce que la plupart des graveurs du Moyen Âge utilisaient des pierres plus tendres et utilisaient beaucoup le ciseau plat, leurs œuvres avaient souvent une qualité de coupe d'avant-garde et pouvaient être sculptées librement et profondément. En revanche, le travail que les gens font sur la pierre dure manque d'outils en métal assez durs pour couper la pierre. Par exemple, Les sculptures en granit égyptien sont principalement réalisées par abrasion; C'est, en frappant la surface et en la frottant avec des matériaux abrasifs. Le résultat est une sculpture compacte, pas profondément creusé, avec des bords doux et une surface fluide. Il a généralement un attrait tactile élevé.

Bien que le processus de sculpture du bois ou de la pierre soit fondamentalement le même, la structure physique du bois nécessite différents types d'outils. Pour la première sculpture de la sculpture sur bois, le sculpteur peut utiliser une scie et une hache, mais ses principaux outils sont divers ciseaux à bois. Le bord incurvé tranchant du ciseau peut facilement pénétrer dans le faisceau de fibres et ne fendra pas le bois s'il est utilisé correctement. Un ciseau plat est également utilisé, surtout pour sculpter des détails nets. Une lime en bois ou des râpes et du papier de verre peuvent être utilisés pour lisser la surface, ou, si on le désire, une facette, une apparence bien définie peut être laissée. Les outils de sculpture sur bois ont des manches en bois dur et sont frappés avec un maillet rond. Les sculpteurs sur bois africains utilisent diverses herminettes au lieu de ciseaux et de maillets. L'ivoire est sculpté avec diverses scies, des couteaux, des dossiers, des dossiers, ciseaux, perceuses et grattoirs.

La modélisation

Contrairement au processus de restauration de la sculpture, la modélisation est essentiellement un processus de construction dans lequel la sculpture se développe organiquement de l'intérieur. De nombreux matériaux plastiques sont utilisés pour la modélisation. Il y a principalement de l'argile, gypse, et cire; mais concret, résine synthétique, bois en plastique, plâtre, et même le métal en fusion peut également être modélisé. Une conception modélisée en matériaux plastiques peut être conçue pour être reproduite en coulant des matériaux plus durables et rigides (comme le métal, plâtre, béton, et fibre de verre), ou il peut lui-même être rendu rigide et plus durable grâce aux propriétés auto-définies de ses matériaux (Par exemple, gypse) ou en tirant.

Modélisation pour la coulée

Le matériau le plus largement utilisé pour fabriquer des modèles positifs pour la coulée est l'argile. La conception petite et compacte ou le bas relief peuvent être fermement modelés en argile sans aucun support interne; mais un grand modèle d'argile doit être formé sur un squelette solide fait de bois et de métal. Étant donné que l'armature peut être très délicate et ne peut être modifiée que légèrement, si seulement, une fois le travail commencé, le modeleur doit se faire une idée assez précise de ses dessins et du modèle de l'agencement des formes principales du modèle fini. La masse principale sous-jacente de la sculpture est fermement établie sur l'armature, puis des formes plus petites, la modélisation de surface et les détails sont modélisés dessus. L'outil principal du styliste est ses doigts, mais pour du bon travail, il peut utiliser divers outils de modelage en bois pour appliquer des outils de boucle d'argile et de fil pour les couper. Le relief est modelé sur une planche verticale ou presque verticale. L'argile est fixée ou fixée à la planche avec des clous galvanisés ou des lattes de bois. Le nombre d'armatures nécessaires dépend de la hauteur du relief et du poids de l'argile en jeu.

Coulée à froid

Afin de faire des moulages en métal, la fonderie a besoin d'un sculpteur pour réaliser un modèle en matériau rigide, généralement du plâtre. Le sculpteur peut réaliser en modelant en argile puis en coulant du plâtre à partir du modèle en argile ou directement en modelant en plâtre. Pour modelage direct en plâtre, car le matériel est fragile, un squelette solide est requis. La forme principale peut être grossièrement construite avec du fil déployé sur l'armature, puis recouverte d'un canevas (sacs à tissage lâche) imprégné de gypse. Cela fournit une base creuse pour la forme finale, qui se fait en appliquant du plâtre avec une spatule en métal et en grattant et en coupant avec une lime et un ciseau.

Les sculptures en fibre de verre et béton ont été coulées dans des moules en plâtre tirés du modèle original du sculpteur. Le modèle est généralement en argile plutôt qu'en plâtre, car si la forme de la sculpture est très complexe, il est plus facile de retirer le moule en plâtre du modèle en argile molle que du matériau dur (comme le plâtre).

Un grand nombre de sculptures en métal dans le passé, dont le Nigéria, Inde et nombreux bronzes de la Renaissance, ont été produits par un processus direct de cire perdue, qui impliquait une technique de modélisation spéciale (voir moulage et moulage ci-dessous). La conception est d'abord modélisée dans certains matériaux réfractaires à une fraction de pouce de la surface finale, puis le modèle final est terminé dans une couche de cire. Utiliser les doigts et les outils métalliques, il peut être chauffé pour rendre la cire plus flexible. Les médailles sont généralement faites d'originaux en cire, mais en raison de leur petite taille, ils peuvent être coulés dans le solide, donc aucun noyau n'est requis.

coulée de bronze

Modelage pour poterie sculpture

Afin de résister à la pression du tir, les grandes sculptures de poterie doivent être creuses et d'épaisseur uniforme. Il y a deux manières principales d'y parvenir. En cours de modelage creux, c'est la méthode de modélisation typique des potiers. La forme principale du modèle en argile est directement construite sous la forme d'une forme creuse avec une épaisseur de paroi approximativement uniforme. La méthode de construction est similaire à la méthode utilisée pour faire de la poterie enroulée à la main, pétrissage et brame. Ajoutez ensuite des formulaires et des détails plus petits, et laissez le travail fini sécher lentement et complètement avant de tirer. Le processus de modélisation solide ressemble plus à la méthode de modélisation traditionnelle des sculpteurs. Les sculptures sont modelées en argile solide, parfois sur un squelette mûrement réfléchi, par les méthodes habituelles de modelage de l'argile du sculpteur. Ensuite, coupez-le et évidez-le, s'il y a une armature, retirer l'armature. Puis les morceaux ont été reconnectés, et le travail a été séché et cuit.

coulée de céramique

Caractéristiques générales de la sculpture modelée

Le processus de modélisation affecte la conception de la sculpture de trois manières importantes. D'abord, la forme de la sculpture a tendance à être triée de l'intérieur. Il n'y a pas de formes et de plans externes, comme des sculptures sculptées. La conception globale de l'ouvrage - son volume principal, proportions et disposition axiale-est déterminé par la forme sous-jacente; et des formes plus petites, des formes de surface et des détails décoratifs sont formés autour et soutenus par cette structure sous-jacente. en deuxième, car son extension à l'espace n'est pas limitée par la taille du bloc de matériau, les sculptures modèles sont souvent plus libres et plus vastes dans la conception de l'espace que les sculptures-sculptures. Si vous souhaitez utiliser la résistance à la traction du métal dans le produit fini, vous avez une liberté presque illimitée; la conception de matériaux fragiles comme le béton ou le plâtre est plus restreinte. Troisième, la plasticité de l'argile et de la cire favorise une manipulation douce et directe. De nombreux sculpteurs, comme Auguste Rodin, Giacomo Manzu et Sir Jacob Epstein, aime le garder dans le travail fini. Cette gestion directe de l'enregistrement multimédia. Leur méthode contraste fortement avec les méthodes des bronziers béninois et indiens., qui a amélioré la surface de l'œuvre pour éliminer toute trace d'« écriture » personnelle.

Construire et assembler

Les sculptures construites ou assemblées sont réalisées en connectant des matériaux préformés. En principe, c'est complètement différent de la sculpture et de la sculpture modèle, qui sont tous deux faits du même matériau. Les sculptures artificielles sont constituées de composants préfabriqués de base tels que des tubes métalliques, tiges, assiettes, tiges et feuilles; lattes de bois, planches, chevilles et blocs; bois lamellé et aggloméré; plexiglas, formica et feuilles de verre; tissus; et des fils et du fil. Ceux-ci sont coupés en différentes tailles et peuvent être façonnés avant l'assemblage ou utilisés tels quels. Le terme “combinaison” se réfère généralement à une sculpture structurelle qui contient un grand nombre de ready-made, objets dits tout faits, comme les vieilles chaudières, machines à écrire, pièces de moteur, miroirs, chaises, pieds de table, et autres meubles anciens. De nombreuses techniques sont utilisées pour connecter ces composants, dont une grande partie provient de procédés autres que la sculpture traditionnelle; par example, soudage et brasage des métaux, charpenterie, verrouillage, baise, rivetage, ongles, et collage avec de nouveaux adhésifs forts.

L'utilisation de techniques architecturales pour faire des sculptures est le principal développement technologique de l'art ces dernières années. L'une des raisons de sa popularité est qu'il peut facilement mettre l'accent sur l'aspect spatial de la sculpture., c'est ce à quoi beaucoup d'artistes du 20ème siècle ont prêté attention. C'est plus rapide que la sculpture et le modelage; de nombreux sculpteurs et critiques pensent qu'il est particulièrement adapté à la civilisation technologique; il ouvre de nouveaux champs d'images et de nouvelles significations et formes symboliques.

Pour le “Galerie” sculptures construites, presque tous les matériaux et techniques peuvent être utilisés, et les produits sont souvent de très courte durée. Mais des sculptures architecturales, sculptures en plein air, et pratiquement toute sculpture en usage réel doit être construite de manière sûre et au moins raisonnablement permanente. Donc, les matériaux et la technologie utilisés sont limités dans une certaine mesure. Sculptures métalliques construites par rivetage, verrouillage, et surtout le soudage et le brasage sont les plus adaptés à une utilisation en extérieur.

Soudage

Au cours des dernières années, l'introduction des torches oxyacétyléniques comme outil pour les sculpteurs a révolutionné les sculptures en métal. Environ 1930, Le sculpteur espagnol Julio González a pris l'initiative de combiner les techniques de soudage et de forgeage; dans les années 40 et 50, c'est devenu une technique de sculpture majeure, surtout au Royaume-Uni et aux États-Unis. Son plus grand représentant est David Smith. Dans les années 60 et au début des années 70, des procédés de soudage électrique plus complexes remplaçaient le soudage à la flamme.

1I730001 fabricant de statues en acier inoxydable (4)

L'équipement de soudage peut être utilisé pour joindre et couper des métaux. Les joints soudés sont fabriqués en faisant fondre et en fusionnant les surfaces de deux pièces de métal ensemble, en ajoutant généralement une petite quantité du même métal comme charge. Le métal le plus utilisé pour le soudage des sculptures est l'acier doux, mais d'autres métaux peuvent également être soudés. Dans les joints brasés, les matériaux de base ne sont pas réellement fusionnés, mais sont unis par un alliage qui fond à une température inférieure à celle des matériaux de base. Le brasage est particulièrement utile pour les joints entre différents types de métaux qui ne peuvent pas être soudés, et pour connecter des métaux non ferreux. Le forgeage est le façonnage direct du métal par pliage, marteler et couper.

La technologie de traitement direct des métaux a ouvert une toute nouvelle gamme de formes pour les sculpteurs-structure squelette ouverte, formes linéaires et très étendues, et formes de feuilles courbes complexes. La sculpture en métal construite peut être précise et propre, comme les sculpteurs minimalistes Donald Judd et Philip King, ou il peut utiliser l'effet de texture du métal fondu dans un libre, “romantique” chemin.

Partager cet article

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *